le Bouquinoire, blog littéraire

François-André Danican Philidor et les Philidor

François-André Danican Philidor et les Philidor : une dynastie de musiciens

 

 

DOSSIER paru dans La Muse Baroque

 

 

par Dany Sénéchaud

 

 

 

 

Philidor par Augustin Pajou

 

 

 

François-André Danican Philidor (1726 Dreux – 1795 Londres), connu sous le nom du « grand Philidor », aujourd’hui estimé comme le créateur de l’Opéra Comique et célèbre en tant que meilleur joueur d’échecs de son temps, grandit dans la musique. Sa famille, d’origine écossaise et connue depuis le XVIIème siècle, compte quatorze instrumentistes dont neuf compositeurs. Le plus ancien d’entre eux, Michel Danican, hautboïste virtuose, avait enthousiasmé Louis XIII, lui rappelant le talent de l’Italien Filidori. Son père, André Danican Philidor, cumule les charges auprès de Louis XIV. Compositeur prolixe, il est surtout célèbre comme bibliothécaire du Roi et comme auteur de la fameuse Collection Philidor. Son frère aîné, Anne (un prénom masculin à l’époque), fut le créateur et le premier directeur du Concert Spirituel en 1725.

Plusieurs biographes, Lardin puis Laborde en premier lieu, ce sont consacrés au plus célèbre des Philidor, mais le plus souvent à partir de témoignages, voire d’anecdotes, ce qui n’arrangeât rien si l’on considère déjà la confusion induite par les différentes personnalités homonymes de la dynastie, avec plusieurs Michel et plusieurs André. La filiation exacte étant Michel – Jean – André – François-André.

Il faut donc insister sur le travail remarquable effectué par les descendants des Philidor qui depuis les années 1980 ont contribué à renouer avec cette lignée de compositeurs et instrumentistes du Roi, à éclaircir des points historiques et biographiques et corriger les erreurs et les confusions existantes. La Société d'Études Philidoriennes a été fondée qui se préoccupe surtout de faire découvrir au grand public les oeuvres musicales (environ un millier !) de la dynastie qui ne comprend pas moins de six compositeurs connus et estimés. En outre, elle diffuse « La Chronique Philidorienne », bulletin spontané épisodique et gratuit à l'usage des descendants de la famille Danican Philidor. Un fascicule d’une dizaine de pages, édité en une petite centaine d'exemplaires, qui rend compte de manifestations échiquéennes, parutions et concerts voués à la mémoire de la grande figure familiale (on y trouve, également, portraits et autres documents).

 

D. S.

 

 

Sommaire

 

François-André Danican Philidor : musicien, joueur d’échecs et homme de son temps

 

Catalogue des œuvres composées par François-André Danican Philidor

 

Entretien avec Jean-François Dupont Danican, Secrétaire Général de la Société d'Etudes Philidoriennes

 

Retour sur la dynastie des Philidor : instrumentistes du Roi et compositeurs

 

Que reste t-il du nom de Philidor aujourd'hui ?

 

Discographie

 

Bibliographie indicative

 



03/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres